Laroui on Benali

Fouad Laroui’s brief column for this week’s Jeune Afrique is about Dutch-Moroccan novelist Abdelkader Benali’s recent experiences in Morocco, which he was visiting for the Casablanca Book Fair. A few cross-cultural surprises for Benali, such as

Il faut savoir qu’en Hollande les gens ne se font jamais la bise. On ne se serre même pas la main. On se dit « Hi » à bonne distance. Et voilà notre Abdelkader assailli de poutous par des gens qu’il ne connaît que très vaguement. Bonjour, smac-smac ! Bienvenue à Casa, smac-smac ! Tu te souviens de moi, on s’est croisés il y a deux ans ? Smac-smac ! Abdelkader veut bien qu’on l’appelle par son prénom, et même qu’on l’appelle Mohammed, mais qu’on l’embrasse à tout bout de champ, non, ça, ça lui semble étrange.

Benali’s first novel, Bruiloft Aaan Zee, was translated into English as Wedding by the Sea. Check it out.

Share

Comments are closed.

  • Twitter

  • Category Archives

  • Monthly Archives